Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Iliana.B 12 ans Guadeloupe

image prise sur "franceinfo.fr"

image prise sur "franceinfo.fr"

En France, dans l'église de St Etienne du Rouvray, près de Rouen, deux terroristes se sont introduit à l'intérieur d'une paroisse à 9h30 mardi 26 juillet. Une fois a l'intérieur, ils ont pris cinq fidèles en otages puis ont égorgé le prêtre nommé Jacques Hamel. Ce dernier était âgé de 84 ans et s'apprêtait à faire la messe. Grâce à la religieuse qui a donné l'alerte les secours ont pu arrivés rapidement et la vie des otages a été épargnés. Nous déplorons tout de même la mort du prêtre et trois blessés dont un grave.

Daech a revendiqué cet attentat. Daech est un groupe terroriste . Les deux tueurs ont été tués par la police.

L'un des deux tueurs a été formellement identifié comme Adel. K, âgé de 19 ans. Il avait tenté de rejoindre Daech à deux reprises et il fut mis en prison en mai 2015. Il a été relâché le 22 mars dernier. Depuis ce jour, il était sous bracelet électronique qui contrôlait ses déplacements.

Après cet attentat, l'alerte terroriste est présente dans tout le pays.

Iliana.B 12 ans Guadeloupe

image prise sur "normandie-actu.fr"

image prise sur "normandie-actu.fr"

Un prêtre tué dans son église commenté par Iliana

Bonjour Iliana !

Ton article est concis et efficace, c'est un bon filet (une forme courte). Il résume correctement les faits, même si certains points mériteraient d'être un peu plus développés pour mieux expliquer. Rappeler par exemple (rapidement) ce qu'est Daech. Sur une forme courte comme celle-là tu n'as pas nécessairement besoin de faire un chapô, des intertitres, etc., mais tu peux par exemple mettre un mot en accroche juste au début de ton article.

Attention à la manière de dire certaines choses : « Grâce à la rapidité des secours, seul le prêtre est mort et il n'y a eu que trois blessés dont un grave ». On éviterait « seul le prêtre » et « que trois blessés graves » car c'est comme si l'on minimisait les dégâts. Certes, « ça aurait pu être pire », et je comprends ce que tu as voulu dire, mais on ne l’exprimerait pas de cette façon.

Tu as un bon style, tes phrases sont courtes et ne sont pas lourdes. En fait, à la fin de ton article, on a envie d'en savoir plus, tu pourrais développer en évoquant les questions de sécurité ou les précédents attentats en France cette année, etc. Mais c’est du bon travail !

Cyrielle, 2ème année à l’Ecole Publique de Journalisme de Tours/EPJT