Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Perrine B 12 ans saint Nicolas de Bourgueil

(crédit photo personnelle Perrine)

(crédit photo personnelle Perrine)

Dans le Loiret, un petit village au nom de Férolles, Thierry et Brigitte, exploitants agricoles, cultivent plus de 25 sortes d'arbres fruitiers, de fleurs et de plantes sur 6 hectares et demi pour en faire des confitures, des vinaigres mais aussi des sirops. De la plantation jusqu'au commerce, ils font tout eux-mêmes. La plantation se fait le plus souvent en hiver, ensuite c'est la cueillette de fin juin à fin septembre. La transformation est faite dans le laboratoire, la mise en pot (pour les confitures) et le commerce se font soit par la vente en AMAP, soit en ligne sur lahaiegourmande.fr mais aussi par des salons comme: Marjolaine à Paris, Natura à Rezé (44) en février, Terre Naturelle à Orléans en octobre, ... etc.

Tous ceci en agriculture Biologique !

Thierry et Brigitte Fillipi . La grosse planche . 45150 Férolles .lahaiegourmande.fr . lahaiegourmande@wanadoo.fr

Perrine B 12 ans St Nicolas de Bourgueil

credit photo personnelle Perrine

credit photo personnelle Perrine

credit photo personelle Perrine

credit photo personelle Perrine

Réveillez vos papilles avec la Haie Gourmande

Bonjour Perrine,

C’est un sujet très intéressant que tu as choisi de traiter. À la première lecture, on sent que tu as su poser les bonnes questions et que tu es allée à leur rencontre. Il manque cependant quelques informations.

Le lecteur a, par exemple, envie de savoir pourquoi ils se sont lancés là-dedans, quel intérêt ils trouvent aux circuits courts, combien d’AMAP il y a en France, pourquoi avoir fait le choix d’une agriculture biologique… Ces éléments auraient permis à ton lecteur pour lui permettre de comprendre pourquoi cette dynamique se développe. Les citations aussi sont très importantes dans un article, et c’est principalement ce qui manque dans le tien. Il manque aussi une accroche : une phrase courte au début qui donne le ton de ton papier.

Je te donne un exemple d’article, sur le même sujet que toi, qui réunit les éléments mentionnés ci-dessus pour que tu visualises mieux : http://www.leveildepontaudemer.fr/2016/08/20/reportage-a-la-ferme-de-la-mare-des-rufaux-a-bouquetotils-produisent-des-legumes-bio/

Sur le titre, je n’ai rien à redire. Il interpelle le lecteur, il est court et il intrigue. La bonne recette pour un bon titre !

Tu as pensé à mettre les informations pratiques à la fin. Il manque seulement l’adresse exacte, et un numéro de téléphone s’il y en a un. Mais c’est déjà très bien d’y avoir pensé.

Continue sur ta lancée Perrine !

Léna, première année à l'École publique de journalisme de Tours / France.