Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Léa B. 11 ans Bourgueil

image d'inondation des  Alpes-Maritimes (source Internet)
image d'inondation des  Alpes-Maritimes (source Internet)

image d'inondation des Alpes-Maritimes (source Internet)

Beaucoup de pluies dans une région très «bétonnée»

Le 05 novembre, vingt personnes sont mortes lors de violentes inondations sur la Cotes-d'Azur, et quatre autres personnes sont portées disparues dans des inondations consécutives qui se sont abattues sur les Alpes-Maritimes.

Un déluge de pluie qui a entraîné la crue du petit fleuve côtier de la Brague, a inondé des rues de plusieurs villes et villages comme «Cannes, Antibes, Mandelieu-la-Napoule...» La préfecture a annoncé une 13e victime, tuée en s'empalant dans un camping au sud de la France. Trois personnes âgées ont aussi été noyées dans une maison de retraite de la commune de Biot, près d'Antibes.

Le directeur du cabinet du préfet des Alpes-Maritimes a dit:: «Elles se trouvaient vraisemblablement au rez-de-chaussée et ont été noyées par une lames d'eau».

En fait ces inondations ne sont pas dues qu'au réchauffement climatique, mais aussi à cause de l'imprudence des pouvoirs publics qui ont sous-estimé l'importance du drainage des eaux de pluies et qui ont du trop «bétonner» .

Léa B. 11 ans Bourgueil

image des dégats de la gare de Cannes (source internet)
image des dégats de la gare de Cannes (source internet)

image des dégats de la gare de Cannes (source internet)

Découvrez le commentaire et les conseils des étudiants de l'école de journalisme (découvrez leur école) qui ont permis au petit reporter de (re)travailler son article d'un point de vue journalistique avant de le publier sur le blog dans sa version définitive.

Bonjour Léa,

Ton article est l'occasion de parler un peu des titres ! Le titre, c'est très important. Comme la photo, on le considère comme la "porte d'entrée" d'un article. En fonction du titre, le lecteur va choisir de lire ou non ton article. Certains journaux, comme Libération, ont même des journalistes qui ne s'occupent que des titres !
Il y a deux formes de titre : informatif et incitatif. Le titre informatif donne l'information de ton papier. Par exemple, on pourrait dire "Violentes inondations sur la Côte d'Azur". Le titre incitatif est un titre qui marque, parce qu'il est drôle, parce qu'il entre en tête, parce qu'il ne laisse pas indifférent. Ce sont les plus difficiles à construire.

Sur ton article, le titre ne permet pas de comprendre de quoi tu vas parler. Je te conseille de le modifier en parlant de l'information de ton papier : les inondations mortelles sur la Côte d'Azur. Parce que là, on ne comprend pas quelle est cette région bétonnée, ni qu'il y a eu des morts.

Lola, 3e année à l'EPJT