Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Julie A. 9 ans Restigné France

crédit photo Julie A.
crédit photo Julie A.

Vous avez peut-être déjà vu sur le sable d'une plage, des formes noires rectangulaires avec quatre antennes sur chaque coin. Ce sont des œufs de raies, qu'on retrouve souvent au milieu des algues séchées.

Les raies, ces requins aplatis, pondent leurs œufs au fond de la mer. Elles en pondent de 40 à 150 par an selon l’espèce (600 espèces existent dans le monde et environ 50 en Europe).

Quand le bébé raie est prêt à sortir après plusieurs mois, il casse la capsule pour se libérer. Cet œuf vide se retrouve sur les plages quand il est rejeté par la mer.

A Pâques, les enfants qui habitent au bord de la mer peuvent s'amuser à chercher des œufs de raies sur les plages.

Vous aussi quand vous irez sur les plages vous pourrez observer pour en trouver!

Il est aussi possible d’envoyer vos observations pour participer à un programme scientifique !

œufs de raies trouvés sur la plage de la Tranche-sur-Mer (mars 2015) - crédit photo Julie A.

œufs de raies trouvés sur la plage de la Tranche-sur-Mer (mars 2015) - crédit photo Julie A.

commentaire d'article fait au petit reporter avant publication par les étudiants en journalisme

Coucou Julie ! 

C'est bien d'avoir agrémenté ton article avec une de tes photos !
Le ton de l'article est agréable, le début permet au lecteur de bien se représenter les œufs. L'article est très court. Tu aurais pu développer un peu plus, en racontant l'histoire de ces œufs  et les raisons pour lesquelles on les retrouve dans les algues séchées. Peut-être aussi faire un peu plus de recherches sur le sujet en précisant : l'endroit (ou les endroits) où les raies viennent pondre, pourquoi là et pourquoi à cette période de l'année, ce que l'on peut faire avec les œufs une fois la chasse terminée etc.  Il faut bien penser à répondre aux cinq questions importantes (qui, quoi, quand, où, pourquoi) pour que l'information soit complète. Le "joyeuses Pâques" à la fin n'est pas vraiment nécessaire. La chasse aux œufs que tu nous expliques plus haut est suffisante. Tu as trouvé une façon originale de parler de Pâques, ce qui est intéressant et amusant. 
Merci pour ton article Julie 

Aimie, 1e année à l'Ecole Publique de Journalisme de Tours / France.